Le menu pages

Berger allemand, le meilleur ami de l'homme

Articles récents

En cas d’empoisonnement de votre chat : quel geste adopter

Posté Par le Juil 10, 2015 Dans Uncategorized |

Parfois, lorsque la situation oblige et que votre animal de compagnie n’a plus à portée de main que vous, vous devez agir tant que vous en avez le pouvoir. Fort heureusement, dans certains cas, vous pouvez appliquer certaines techniques et cela dès que vous constatez des signes visibles sur votre animal. Quelque chose ne va pas chez votre chat ? Si vous êtes habitué à fréquenter votre chat, vous saurez de suite qu’il ne va pas bien. En fait, vous devez toujours être attentif à son état général. Ainsi, vous saurez que quelque chose cloche lorsque votre chat commence : À baver : le liquide peut être abondant et transparent, mais l’état général de votre chat n’a pas de changement apparent. Néanmoins, cela peut changer au fur et à mesure de la propagation du poison. À vouloir souvent dormir : il est lent dans ses mouvements et titube même lorsqu’il se déplace que ce soit sur un court ou un long trajet. À miauler et ronronner fortement ou au contraire faiblement : il exprime son émotion comme quoi il souffre, a besoin de réconfort et cherche à se calmer et à se rassurer. À perdre l’appétit : ce stade est le plus dangereux car si votre chat refuse de s’alimenter, ses forces diminueront aussi rapidement et il pourrait finir par mourir. Que pouvez-vous faire ? Cette technique est très facile à mettre en œuvre. Même si vous n’êtes pas sûr que votre chat soit empoisonné, lorsque ces signes apparaissent, n’hésitez pas à adopter cette méthode : Prenez un œuf entier cru : cassez-le dans une tasse ou un verre et battez bien le blanc et le jaune ensemble tout comme si vous alliez cuire une omelette.   N’ajoutez rien au mélange : la substance sera efficace telle qu’elle est pour éliminer les toxines de l’organisme de votre animal, vous ne devez pas chercher à additionner autre chose dans le but de chercher à améliorer le goût par exemple.   Donnez toute la substance à avaler à votre chat : il est important de respecter cette dose. S’il en est capable, votre chat mangera sans rechigner le mélange. Il faut noter que cette méthode est utilisée à titre préventif et seulement si l’empoisonnement n’est pas encore à un stade avancé. Si votre chat refuse d’ingurgiter la substance, sachez que vous devez vraiment vous rendre au plus vite chez le vétérinaire. Il est le seul habilité à réaliser un diagnostic complet pour votre chat et adopter des moyens de soins plus radicaux. Mais même si votre chat recouvre la santé, il est extrêmement conseillé de l’emmener chez le vétérinaire pour y subir un contrôle.  Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez sur Clinique Vétérinaire Beaubien E​  ...

Lire plus

Thérapeutique contre les pathologies cardiaques du chien : cas de l’insuffisance cardiaque

Posté Par le Avr 3, 2015 Dans Uncategorized | 0 commentaires

La prévalence des pathologies cardiaque est en constante évolution chez les animaux de compagnies. Les chiens font partie des animaux de compagnies les plus affectés par ces pathologies. Les cliniques vétérinaires ne sont pas indifférentes à cette morbidité et ainsi mis sur pied des moyens de traitements efficaces. Identification des causes des pathologies cardiaques chez le chien Les causes des pathologies cardiaques peuvent être classées en deux grandes catégories : Les causes héréditaires : lorsque votre chien a un parent qui souffre d’une maladie cardiovasculaire qui est liée au gène, ce dernier est prédisposé génétiquement à développer cette maladie. Cette prédisposition est cependant très faible et vous avez moins de 50 % de chance de contracter génétiquement cette maladie. Les causes non héréditaires : les maladies cardiovasculaires sont le plus souvent causées par un mauvais régime extrêmement riche en lipides. Le cholestérol alimentaire est pointé du doigt dans la responsabilité et le développement de ces pathologies. Dans l’optique de rendre leur chien de garde robuste, la plupart des propriétaires les gavent inconsciemment d’aliments riches en lipides et en protéines. Le résultat est un surpoids qui évolue au stade de l’obésité et ensuite aux maladies cardiovasculaires. D’autres facteurs d’aggravation peuvent être relevés à l’instar de la sédentarité et de l’âge de votre chien. Traitement curatif Le traitement curatif de l’insuffisance cardiaque chez le chien comporte deux grandes articulations en fonction du stade d’évolution de l’affection : Traitement du grade 1 de l’insuffisance cardiaque : il est important de noter qu’au préalable, la baisse de la fréquence cardiaque est stimulée par une enzyme appelée enzyme de conversion de l’angiotensine. Ainsi, la thérapie contre l’insuffisance cardiaque de grade 1 chez le chien consiste à administrer à ce dernier des inhibiteurs de cette enzyme. Traitement du grade 2 de l’insuffisance cardiaque : à ce stade, l’usage des diurétiques combinés aux inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine. Le diurétique le plus sollicité par les vétérinaires des espèces canines est le furosémide. Ce diurétique peut être administré par transfusion ou par voie orale. Le ramipril et le bénazepril font partir des inhibiteurs les plus utilisés par les vétérinaires. Traitement préventif Le traitement préventif de l’insuffisance cardiaque est centré sur l’adoption d’un régime alimentaire contrôlé. Il s’agit particulièrement d’un régime pauvre en lipide (triglycéride et cholestérol) et en protéines. Ce régime doit cependant être riche en fibre alimentaire, en fruits et en légumes, car ceux-ci ont entre autres un effet diurétique. Par ailleurs, la consommation des produits halieutiques permet de prévenir les maladies cardiovasculaires. Le traitement des pathologies cardiaques des espèces canines et du chien en particulier est réalisé avec succès dans les cliniques vétérinaires. Vous devez y conduire votre chien immédiatement si vous constatez une irrégularité de son battement cardiaque. Pour plus d’information concernant ce sujet, contactez Clinique Veterinaire Animomedic...

Lire plus

Conseil de vétérinaire : quelle nourriture adopter pour les chats

Posté Par le Fév 2, 2015 Dans Uncategorized | 0 commentaires

Il est évident qu’un chaton qui vient de naître n’aura pas les mêmes besoins nutritionnels qu’un chat adulte, ce qui reste également valable en ce qui concerne sa corpulence. Même des chats qui se différencient seulement par leurs races n’ont pas les mêmes exigences en matière de nourriture. Quelles sont les nourritures conseillées par le vétérinaire en fonction de l’âge d’un chat et celles conseillées en fonction de sa taille et de sa race ? Les aliments conseillés en fonction de l’âge Pour garantir la santé des chats, quelques aliments sont les plus conseillés. Ces derniers peuvent être choisis selon leurs âges : Pour les chatons : ayant encore une petite mâchoire, les chatons de bas âge ont besoin de manger des aliments de petit volume pour faciliter leurs mastications. Les aliments doivent toutefois être complets comme c’est le cas des aliments industriels pour favoriser le développement des chatons.   Pour les chats adultes : très gourmands et n’étant pas aussi capricieux que les plus petits, ils requièrent, malgré tout, une alimentation équilibrée. Les nourritures telles que les croquettes, les pâtés en boîte et la viande restent les plus adéquates. En effet, ces aliments apportent les vitamines et les substances énergisantes nécessaires aux chats adultes.   Pour les chats âgés : ceux-là sont moins actifs en raison de leurs âges et il en est de même pour leurs métabolismes. Par conséquent, il leur est recommandé de manger des aliments moins riches en graisse. Ils ont surtout de besoin de protéines et de glucides facilement digérables, de vitamines et de calcium. Les alimentations conseillées en fonction de la taille et de la race Les tailles et les races peuvent également être des facteurs déterminants dans le choix de l’alimentation des chats. Ainsi : Pour les chats en surpoids : ils ont surtout besoin d’aliments très allégés avec le minimum de graisse, mais contenant tout de même une quantité de vitamines et de minéraux nécessaire à une bonne composition nutritionnelle.   Pour les chats asiatiques: bien portants et ne manifestant pas de trouble digestif, il est possible de les nourrir avec une grande variété de nourriture. Il peut même s’agir d’aliments semblables à ceux que mangent les humains.   Pour les chats d’origine européenne : plus raffinés et plus exigeants que les félins d’Asie, ces derniers ont besoin de nourritures d’un certain standing telles que les croquettes de luxe pour les maintenir en bonne santé. Elles peuvent être trouvées dans les grandes surfaces ou dans les magasins spécialisés. Selon leurs corpulences et leurs races, les besoins des chats en nourriture ne sont pas les mêmes. Il est alors recommandé d’approcher un vétérinaire, car il saura indiquer les nourritures les mieux adaptées pour chacun d’eux. Pour en savoir plus, cliquez sur Hôpital Vétérinaire Val-Mauricie...

Lire plus

La médecine préventive et les urgences vétérinaires

Posté Par le Déc 23, 2014 Dans Uncategorized | 0 commentaires

Si vous avez un animal de compagnie, il faut en prendre soin et comme les êtres humains, ils nécessitent des visites chez le médecin et en l’occurrence dans leurs cas, chez un vétérinaire. Il est recommandé d’avoir une visite annuelle et même biannuels pour les animaux de compagnie qui sont âgés. Si vous avez des doutes et de nombreuses questions sur la santé de votre animal c’est le moment idéal d’en parler avec le vétérinaire qui fera d’après les symptômes que vous décrivez de bons diagnostics.   En quoi consistent les soins de la médecine préventive ? Un examen physique : Le vétérinaire mesure la taille et le poids de l’animal, examine la dentition de ce dernier et veille à ce qu’il n’y est pas de caries ou de problèmes de gencives graves qui pourraient entraîner une perte de dent. La prise d’échantillon : Si le vétérinaire estime que l’animal nécessite des tests plus approfondis, il procèdera à la prise d’échantillon, mais pas dans tous les cas. Une discussion sur l’alimentation : Comme les êtres humains, certains animaux de compagnies peuvent avoir des problèmes d’obésités ou bien il arrive que votre animal manque d’appétit. Tous ces sujets seront abordés lors de cette visite préventive. La vérification des vaccins et leurs mises à jour seront également effectuées. Il est donc nécessaire d’avoir une visite régulière chez le vétérinaire, mais dans certains cas, allez à l’urgence vétérinaire s’impose aussi. Nous verrons dans quels cas, il faut se diriger vers ce service particulier. Si votre animal a été victime d’un accident routier ou d’un autre type d’accident Si votre animal n’a pas un comportement habituel et qu’il souffre beaucoup S’il est possible qu’il ait des problèmes cardiaques. Si votre animal a des convulsions Que faut –il donc faire ? Téléphonez à votre vétérinaire habituel Ayez toujours son numéro de téléphone sur vous, au cas où. Il sera le mieux placer pour vous écouter et vous donnera des consignes à suivre. Il vous orientera sur la clinique vétérinaire la plus proche et vous incitera à ne pas paniquer. Si vous n’arrivez pas à le joindre contactez vite une clinique vétérinaire. Ces derniers vous diront s’il y a des gestes particuliers à adopter et vous indiqueront la meilleure manière pour transporter votre animal de compagnie. Il existe en effet une boîte de transport. Pendant les soins vétérinaires dans une urgence animaux n’hésitez pas à garder votre calme et à rassurer l’animal qui en a plus besoin que...

Lire plus

Répulsifs naturels contre les souris: l’eucalyptus et les boules à mites

Posté Par le Oct 28, 2014 Dans Uncategorized | 0 commentaires

Pièges, poisons et autres méthodes nocives, les solutions pour exterminer les souris sont innombrables. Malgré leur efficacité, il est préférable de trouver des moyens pour lutter à long terme contre ces rongeurs indésirables. Ainsi, il existe plusieurs répulsifs pour empêcher l’intrusion des souris dans votre demeure. Quels sont les alors les répulsifs naturels utilisés pour cette fin ? Le pouvoir répulsif de l’eucalyptus Pour nous, l’eucalyptus est une plante agréable à sentir. Pourtant, c’est l’ennemi numéro 1 des souris et des autres rongeurs qui ont tendance à s’introduire dans les habitations. Ainsi, avant de penser à un produit chimique  et aux effets secondaires, essayez cette astuce de grand-mère sans danger pour vous et pour votre famille. Mode d’emploi : Prenez de l’huile d’eucalyptus et utilisez-le pour mouiller quelques ouates. Ensuite, bouchez les trous et autres conduits. A savoir : Vous pouvez mélanger l’huile d’eucalyptus à de l’alcool. A l’aide d’un spray, vaporisez les endroits susceptibles d’attirer les souris. Cette solution peut être très efficace surtout si vous soupçonnez une invasion massive de rongeurs. Voici alors les ingrédients et le dosage dont vous aurez besoin : 5 ml d’huile essentielle d’eucalyptus bio (150 gouttes) 15 ml d’Alcool à 90 ° L’eucalyptus est excellent pour dissuader les souris de pénétrer chez vous. Comme il s’agit d’un répulsif naturel, il est inoffensif pour vos animaux de compagnie. Le pouvoir répulsif des boules à mites Si les boules à mites sont aussi efficaces pour combattre les souris, c’est parce qu’elles présentent une odeur très forte que ces rongeurs ont du mal à supporter. Ainsi, sans dépenser une fortune, vous pouvez préserver votre foyer. Mode d’emploi : Placez les boules à mites dans les endroits de passage des souris comme les bouches d’aération, les tuyaux et autres points d’accès ouverts. A savoir : Pour augmenter la sécurité de votre maison contre l’invasion des souris, utilisez les boules à mites à l’extérieur comme à l’intérieur. Il est donc fort recommandé de faire tout le contour de votre jardin et de votre maison. Fort économique, les boules à mites sont conçues pour dissuader les souris de pénétrer chez vous. Leur odeur qui vous laisse indifférent dérange ces rongeurs au point de les amener à quitter les lieux. Privilégier les méthodes naturelles de lutte contre les souris est un choix judicieux. Néanmoins, si le problème persiste, vous pouvez avoir recours à une intervention professionnelle qui saura vous apporter des solutions drastiques face à l’extermination de...

Lire plus

Le toilettage des chats : pour garder votre animal propre

Posté Par le Oct 25, 2014 Dans Uncategorized | 0 commentaires

Par rapport aux autres animaux de compagnie, les chats sont des animaux particulièrement propres. Au quotidien, ils se lèchent et participent à leur propre nettoyage corporel. Souvent, ces soins ne suffisent pas. D’où l’importance du toilettage des chats par l’homme. En quoi cela consiste-t-il ? En plus du nettoyage superficiel qu’il peut lui-même effectuer, celui réalisé par l’homme est essentiel pour la bonne santé du chat. De manière générale, le toilettage des chats se résume : À faire prendre un bain tiède à l’animal. Si dès son plus jeune âge, l’animal n’a pas été habitué, l’usage d’un shampoing est préconisé. À réaliser une tonte. La coupe des grippes et le nettoyage des oreilles. Quel que soit le type de chat… Parce qu’il y va de leur santé, le toilettage des chats est nécessaire, quel que soit le type de chat. Pour les chats à poil long, le toilettage peut nécessiter beaucoup de temps et des soins particuliers. En effet, un brossage régulier permet de maintenir la qualité du pelage de l’animal et d’éviter que les poils s’entremêlent. Par rapport au chat à poil long, l’entretien d’un chat à poil court peut s’avérer très simple. Vous passerez moins de temps à brosser le pelage de l’animal. Il est cependant recommandé de le nettoyer afin d’améliorer le caractère soyeux de son pelage. Pour mettre l’animal à l’abri des maladies Le toilettage des chats a un objectif essentiel. C’est une mesure préventive pour mettre l’animal à l’abri de certaines maladies. En se nettoyant de manière régulière, le chat peut ingérer ses poils. Cela peut entraîner des vomissements, des constipations chez l’animal et causer à la longue des maladies, notamment le mal d’estomac. Pour une meilleure qualité de vie entre l’animal et vous Le toilettage des chats est nécessaire pour votre santé et l’hygiène de la maison. Au fil des années, les poils du chat peuvent constituer une réelle gêne. Retrouver les poils de chat partout, ça peut à la longue devenir très agaçant. Surtout, lorsque l’on a l’habitude de recevoir des invités à la maison. Les poils de chat sont aussi à l’origine de nombreuses allergies et maladies. Le toilettage des chats participera à votre bien-être, à la maison. Lorsqu’un chat n’est pas suffisamment nettoyé, il abandonne des poils partout dans la maison. Grâce au toilettage des chats, tout en veillant sur la santé de votre animal, vous évitez de nombreux désagréments à la maison. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, consultez la Clinique Vétérinaire...

Lire plus